~ BIENVENUE À PAAMA ~

 

Paama (Voum en langage Paama) est une petite île située dans la province de Malampa, au Vanuatu.

Mesurant environ 8 km de long et 5 km de large pour une superficie avoisinant les 32 km², Paama est une île au climat agréable, dominée par de nombreuses collines pouvant s’élever jusqu’à 550m au Nord. Environ 1600 habitants vivent à Paama, principalement sur la côte ouest autour de Liro, la capitale. Les habitants de Paama parlent leur dialecte local, le Paama, ainsi que le Bislama, langue officielle du Vanuatu, mais également l’Anglais (au Nord de l’île) et le Français (au Sud).

Paama est située entre la célèbre île d’Ambrym, au nord, le volcan Lopevi, à quelques kilomètres à l’est de Liro, et Epi, au sud. où il suffit d’une courte traversée pour faire l’expérience d’un des secrets les mieux gardés du Vanuatu: nager avec Bondas le dugong, dans les eaux claires de Lamen Bay. Toutes ces îles voisines sont visibles depuis Paama. Par nuits claires, on peut même distinguer les lueurs rouges des deux volcans d’Ambrym depuis les plages de sable noir s’étendant de Liro à Voravor. Les abords du volcan Lopevi, autrefois habités, sont eux clairement visibles depuis Lulep à l’est, offrant une superbe vue sur ce volcan raisonnablement actif, puisqu’il entre en éruption régulièrement, environ tous les deux ans.

Les habitants de Paama sont des gens chaleureux et accueillants, et comme dans tout le Vanuatu, des personnes souriantes et gentilles. Très proches de leurs traditions, ils adorent partager sur leur culture et leurs coutumes ancestrales. Ils sont heureux d’accueillir de nouveaux visiteurs, et feront leur possible pour faire de votre séjour sur leur belle île un moment unique.

 


 

LA VIE SUR PAAMA : INFORMATIONS UTILES

Paama est un coin de paradis sur terre. C’est un des rares endroit resté préservé et très peu visité (où peut-on par exemple de nos jours encore croiser un enfant émerveillé par sa première rencontre avec un touriste ?), où vous vous échapperez à coup sûr des technologies qui nous sollicitent de toute part dans notre monde moderne. Vous ferez l’expérience de toute la beauté de cet environnement tropical et redécouvrirez les valeurs des choses simples et authentiques. Paama, par exemple, n’a pas de connexion internet, car elle n’a tout simplement pas l’électricité en journée. En effet, un générateur  fourni l’électricité chaque soir de 18h à 20h à Liro et les villages alentours. L’île ne possède pas non plus l’eau courante. L’eau claire utilisée pour les tâches quotidiennes (eau de consommation, cuisine, douche…) étant une ressource limitée sur Paama, provenant principalement de réservoirs récoltant et filtrant l’eau de pluie, nous nous surprenons à ré-apprécier sa valeur pendant notre séjour.

Le concept du temps est également atypique dans cette partie du monde : Il n’y a par exemple pas vraiment d’horaires d’ouverture fixes pour les magasins. Vous apprendrez qu’il est pratique courante de s’installer et discuter avec les locaux devant l’entrée en attendant que le commerçant arrive pour ouvrir boutique, car il aura probablement eu l’information par une voisine qui passait par là que des clients souhaitent acheter quelque chose chez lui. Sur la petite île de Paama, on découvre un système basé essentiellement sur la communication orale, et toujours à échelle humaine.

Sur Paama, vous ne trouverez pas d’hôtels 5 étoiles, ni de spas, ou de restaurants gastronomiques, mais vous passerez assurément un moment authentique, empli de souvenirs que vous emporterez pour toujours, avec des gens accueillants, attentionnés, qui feront leur possible pour vous satisfaire et vous faire découvrir la beauté de la terre de leurs ancêtres.


LE MARCHÉ DE PAAMA 
: Il y a un marché chaque Vendredi à Liro, où vous trouverez toutes sortes de fruits et légumes frais, en fonction des récoltes de la semaine de chacun. Certains jours, vous trouverez crabes, tomates, concombres, choux, taro, yam… tandis que d’autres, il n’y aura que du choux et quelques taros. Des doughnuts frais sont à votre disposition chaque semaine, on peut également trouver du pain frais régulièrement chez le boulanger local de Voravor. Les denrées telles que le thon, riz, maquereaux, nouilles, etc… et toute une variété de biscuits sont en vente au quotidien au magasin de Morison White, à Liro.

 

 

 


QUELQUES MOTS EN PAAMA : Les habitants de Paama adorent enseigner leur dialecte aux nouveaux visiteurs et seront très heureux de vous entendre essayer de parler leur langue ancestrale !

more visokon’ : bonjour (matin)

more mandila : bonjour (après-midi)

moka vi ? : comment ça va ?

ale more : au revoir, à bientôt

isok « Lucie » : je m’appelle Lucie

isen « Simon » : il s’appelle Simon

isom ise ? : Comment tu t’appelles ?

hihuri : Merci

 


 

On espère vous voir vite sur Paama !

 

Publicités